abandonware.org

  • Liste des jeux
  • Rubriques
  • Les documents
  • Les utilitaires
  • La société
  • L'équipe Lankhor
  • La société Corélane
  • Forum
  • Liens
  • FAQ
  • Historique
  • Cartes Virtuelles
  • BDs & Dessins
  • Les donateurs
  • Les ouvrages
  • Manoir de Mortevielle
    Présentation  |   Téléchargement  |   Vidéo   |   Lieux   |   Perso   |   Solution  |   Documents

    Solution
    LE DEMARRAGE
    Rentrer dans le manoir.
    Aller dans la chambre de Bob.
    Ouvrir la valise sur l'armoire.
    Fouiller la valise.
    Prendre le poignard.
    Aller dans la chambre de Guy et d'Eva.
    Ouvrir la valise sur l'armoire.
    Fouiller la valise.
    Prendre la bague en or ornée d'une croix.
    Aller a la cave

    LE PASSAGE SECRET :
    Dans la cave.
    Prendre le poignard.
    Mettre le poignard dans le trou de la colonne du milieu.
    Le passage secret s'ouvre, dire que l'on veut rentrer


    Afin de verifier que ce n'est pas par accident que l'on a place le poignard dans le trou, Lankhor s'est amuse a mettre une serie de questions.
    En rouge, les bonnes solutions.
    Voici les réponses aux questions posées
    1) De quoi est mort Julia:
    De mort naturelle. (la réponse par meurtre marche aussi)
    2) D'ou provenait l'argent qui a permis de restaurer le manoir:
    Decouverte (Autre dans la version CPC)
    3) Quel est le hobby de Léo:
    Les recherches historiques.
    4) Julia a laissé une série d'indices. Ceux-ci sont représentés en un seul lieu, lequel :
    La salle à manger.
    5) L'indice principal qui vous a permis d'arrivé à la porte du souterrain:
    Le parchemin.
    6) Combien y avait-il de parchemin dans le manoir:
    3.
    7) Combien de personnes sont mélées à cette histoire avec Julia:
    10 personnes.
    8) Quel était le prénom de la personne inconnue:
    Murielle.
    9) De qui Murielle était la maitresse:
    Guy.
    10) Murielle partageait une occupation avec une autre personne:
    Léo

    Si tout va bien, vous rentrez dans le passage.


    Prendre la bague en main.
    Mettre la bague dans la sphère.
    Tourner la bague.
    Dire que l'on souhaite rentrer.
    Fouiller le cadavre.
    Prendre l'objet en bois.
    Sortir.
    Prendre la bague.
    Sortir

    LA CONCLUSION :
    Aller dans le grenier
    Ouvrir le tiroir du haut de la commode.
    Fouiller le tiroir.
    Prendre la baguette en bois.
    Prendre l'objet en bois en main.
    Mettre l'objet dans le trou central sur la commode.
    Prendre la baguette en bois en main.
    Mettre la baguette dans le trou avant droit (sur la commode dans la boule de bois).
    Tourner la baguette.
    Un tiroir secret... un livret ! Dire que l'on souhaite le lire.
    FIN.

    Mais l'enquête ne fait que de commencer, car bientot il nous faudra partir sur l'ile de Maupiti...

    Liste des questions que l'on peut poser
    Julia
    La mort de Julia
    Les relations de Julia
    Un message de Julia
    L'heritage de Julia
    Derniers actes de Julia
    Les cadeaux de Julia
    La chambre de Julia
    La photo chez Julia
    Julia est vous...
    Les occupations de Leo
    Les occupations de Pat
    Les occupations de Guy
    Les occupations de Bob
    Les occupations d'Eva
    Les occupations de Luc
    Les occupations d'Ida
    Les occupations de Max
    Vos occupations
    Les relations de Leo
    Les relations de Pat
    Les relations de Guy
    Les relations de Bob
    Les relations d'Eva
    Les relations de Luc
    Les relations d'Ida
    Les relations de Max
    Vos relations
    Murielle
    Les relations de Murielle
    Murielle et vous
    Disparition de Murielle
    Le mur du silence
    Les manuscrits
    Le blason
    Le corps dans la crypte
    Le puit
    Les passages secrets
    La chapelle
    Les tableaux
    la photo du grenier

    Explication de la solution
    Il y a deux affaires dans Mortevielle : celle que l'on connaît (l'enquête de Jérôme) et la quête qu'ont du faire Léo et Murielle pour, à l'aide des parchemins et des indices du manoir, trouver le passage secret, la crypte et le trésor. Effectivement, Jérôme tombe sur ces indices mais cela ne lui sert à rien pour la bonne raison que les deux objets principaux (bague et poignard) ont déjà été découverts. En effet, ces indices ont uniquement servi à Léo et à Murielle qui eux, ont eu besoin de trouver dans l'enceinte du manoir ces deux objets. Il ne faut pas voir le manoir de Mortevielle comme un jeu mais comme une réalité.
    Je vais reprendre dans le détail tous ses indices.

    D'abord le blason :
    Il indique le mur du silence : en témoigne le gant avec l'index levé devant une bouche imaginaire nous faisant "chuuut".
    La devise manquante : il n'y en a jamais eu. Elle symbolise elle aussi le silence par son absence.
    On y voit, bien sûr, le poignard et la bague (objets nécessaires pour entrer dans la crypte), la bible indiquant la religion et nous renvoyant à la chapelle (dont je détaillerai la subtilité plus tard), le coffre (en fait le trésor à trouver), le parchemin (écrit nous donnant des indices), l'armure (nécessaire si on se fait attaquer par la statue à l'épée de la crypte), la coupe et le chandelier (deux éléments de repère, comme une signature, concernant le trésor à découvrir, signature que l'on retrouve dans le puit).

    Ensuite la chapelle :
    On y voit cette statue (représentant la sainte vierge), souriante, humble, symbole du Bien, de bleu vêtue et possédant une couronne, avec dans sa main droite une sphère (le monde) surmontée d'une croix.
    La statue dans le passage secret est identique (de bleu vêtue avec une couronne) et opposée : une figure de tête de mort avec une épée (représentant le Mal) avec dans sa main gauche la sphère où il manque une croix. La bague à insérer est surmontée d'une croix, c'est donc elle qui faut mettre pour compléter l'ensemble.
    Dans la chapelle, on voit la croix du Christ sur les vitraux surmontant une colonne derrière l'autel, devant lequel se trouve une gravure de soleil. Il faut voir cette image sans la perspective (le soleil, au-dessus l'autel, au-dessus la colonne puis la croix). On retrouve dans la cave cette disposition paraissant être identique mais symbolisant le Mal. En effet, sur un autel ont peut y faire des sacrifices avec... un poignard ! Effectivement, dans la cave on voit en bas du pilier le soleil, au-dessus un trou (en fait l'autel des sacrifices que l'on va "poignarder"), et au-dessus la colonne. Le poignard est en forme de croix comme la croix du vitrail de la chapelle.
    La chapelle est certainement située au-dessus de la crypte, au dessus le Bien, en dessous le Mal, liés et opposés.
    Il y a donc tous les indices dans la chapelle pour pénétrer dans la crypte.

    Et le puit :

    Le puit n'a servi qu'à Léo et à Murielle pour trouver la bague et le poignard qui permettent d'accéder à la crypte. Je pense qu'ils étaient cachés derrière la pierre qui manque au bas de l'image lorsque l'on est dans le puit. Cette pierre possédait une gravure. Pour trouver la bonne gravure (donc la bague et le poignard), il faut déchiffrer le parchemin de la chambre de Léo et celui du bureau.
    Il faut imaginer que les joints horizontaux des pierres du puit sont en fait le tracé d'une portée musicale. Donc les gravures sont des notes. Dans la gamme, il y a sept notes. Dans les jours de la semaine, il y a aussi sept jours. Le parchemin dans la chambre de Léo évoque la musique (c'est le premier indice qui nous dit que les symboles sont des notes). La bague et le poignard sont cachés derrière la pierre qui ne possède pas la bonne "note" (trouve la note qui dénote). Le parchemin du bureau nous parle des jours de la semaine qu'il faut bien sûr associer aux notes de la gamme. Les jours corrects sont Lundi, Mardi, Mercredi et Dimanche; en corrélation avec des notes, cela pourrait donner Do, Ré, Mi, Si. Sur la portée, on retrouve l'accord, c'est à dire la coupe et le chandelier schématisés par les deux symboles gravés à droite de l'image, l'un au dessus de l'autre, ce ne sont donc pas les notes qui nous intéressent, c'est la "signature". L'accord est simplement là pour nous indiquer la relation avec le blason et sa signification. Les autres symboles schématisent la gravure du soleil dans la cave, le poignard et la bague. Dans ce cas, le Do serai le Soleil (et celui de la cave), le Ré serait le cercle avec une flèche (le poignard), le Mi le cercle simple (le trou dans lequel il faut insérer le poignard), et le Si serait le cercle avec une croix en partie inférieure (la bague). Dans le parchemin de Léo, la note qui dénote était celle gravée sur la pierre enlevée et indiquait donc où était caché le poignard et la bague.
    Une fois les symbole du puit déchiffrés, il nous indique comment pénétrer dans le passage secret. Si on suit les notes "Do, Ré, Mi", on voit "le soleil, le poignard, le trou". C'est le mode d'emploi pour accéder au passage secret. Le Si est à part, c'est la bague. Elle n'intervient qu'après, lorsque l'on se trouve devant la statue qui garde la crypte, c'est pourquoi ce n'est pas la note "Fa" ni le jour "Jeudi".
    Donc décryptons les parchemins :

    Dans la chambre de Julia:
    Il est relativement facile à comprendre. Il concerne en fait le chapitre de la chapelle que j'ai expliqué auparavant et qui permet donc d'accéder à la crypte.

    Porte ta prière au lieu saint qui se doit (va à la chapelle), changes en l'air, tu auras la matière (ne regarde pas avec la perspective tu verras l'ensemble soleil, autel, colonne que l'on retrouve dans la cave) ! Du pilier de la haute sagesse, le soleil au genoux te montrera l'espace par lequel ton âme s'ouvrira un chemin et gagnera son ère (Dans la cave, le pilier qui nous intéresse est celui qui possède un soleil et à hauteur de genou le trou en question qui nous permet d'accéder au passage secret). Avance comme un Orphée peu soucieux des ténèbres : (entre dans la passage secret et ne te retourne pas (comme Orphée dans les enfers de la mythologie grec où il a perdu Eurydice en se retournant), c'est à dire quand tu as mis la bague, ne ressort pas sans avoir repris ton bien ou tu risques de perdre la vie ) le blanc est ta couleur (car tu symbolises le bien), l'or ta demeure (tu découvriras un trésor). Éclaire ton chemin jusqu'à la mystérieuse (va jusqu'à la statue). Offre lui le cercle de l'homme aux trois facettes (la bague). Qu'il regagne le monde (mets la dans la sphère) et qu'il tourne avec lui (tourne la bague) dans la richesse première.

    Les deux autres parchemins (chambre de Léo et bureau) sont intimement liés. Ils permettent de déchiffrer les symboles du puit.

    Dans la chambre de Léo:
    Les montagnes sont les crocs d'une gueule dantesque ouverte à l'infini de quelqu' orgie céleste, mastiquant des étoiles comme nous broyons du noir (La gueule c'est le puit situé au milieu des montagnes). Tu déposeras l'accord de pierre à tes pieds (la corde pour descendre dans le puit), le rire du silence sur la gamme d'en haut et dans ta main droite, une toile d'un mètre ( je n'ai pas encore déchiffré !). Tu passeras ainsi entre les deux croissants (il s'agit des croissants des piliers de la cave, il faut passer entre les deux pour aller au pilier qui comporte le soleil), par delà les abîmes du Mur du Silence (Pour accéder à la crypte, on doit passer sous le mur du silence. C'est pourquoi je pense que la crypte se situe sous la chapelle dont on voit bien la situation géographique à l'extérieur du manoir). La clef des champs est à ta portée (Tu es proche d'aboutir), tu n'as qu'a retrouver la note qui dénote (Celle gravée sur la pierre manquante qui nous indique l'emplacement de la bague et du poignard).

    Celui du bureau:
    Comme un regard profond tout couvert de peaux pierres, pointant un oeil obscur aux astres de lumière, il est la gorge reliant le ciel et les enfers (En clair: le puit). Il faut aller au fond de cette artère comme un rat au cœur même de la terre (Descends dans le puit)! Lundi, Mardi, Mercredi, Dimanche du 1° lundi au 1° dimanche, tu installeras "ce rat" (le soleil du dieu Égyptien) entre chacun des jours (Suis des yeux la chronologie Lundi Mardi Mercredi et Dimanche). N'omets rien car ta venue serait ta retenue (Si tu oublis de tourner la bague dans le passage secret, tu es mort). Porte ton fardeau comme un oeuf nouveau et donne lui le jour avec force et amour (transporte le trésor que tu as découvert en prenant soin de l'utiliser à bon escient).

    J'espère avoir été assez clair malgré le chevauchement des explications. Je félicite les auteurs de ce jeu d'avoir été aussi tordu ;-) .
    Mais je ne pense pas avoir encore tout résolu. Le résultat de l'enquête de Jérôme ne me satisfait pas. Il s'agit bien du corps de Murielle dans la crypte. Accident ou meurtre ? Si c'est un meurtre, qui l'a tué ? Léo, Pat, Bob, Luc, Max ou peut-être une femme ? Pour quel motif ? Argent ? Jalousie ? Ils nous disent tous (sauf Guy qui ne comprend pas sa disparition) que Murielle parlait d'un voyage alors que c'est faux, elle a disparu dans la crypte.
    De plus, Julia est-elle morte naturellement ? (On peut répondre qu'elle est morte assassinée à la question et entrer dans le passage secret.)
    Autre détail qui me chagrine : l'annulaire gauche de Murielle est amputé. Guy dit qu'il a pris la photo dans la chambre de Julia (elle montre Murielle avec le filleul de Julia et qui est ce filleul ?). On y voit une bague sur l'annulaire gauche. Mais Guy dit aussi que la photo a été tirée à l'envers, donc Murielle portait sa bague à la main droite. Pourquoi donc avoir amputé la main gauche ?
    Il y a dans cette histoire tous les ingrédients d'une bonne enquête avec un meurtre (Murielle), de l'argent (le trésor), et du sexe (avec qui Eva n'a-t-elle pas encore couchée ?).

    Si je trouve le fin mot de l'histoire, je te le ferais, bien évidement, parvenir.

    Jean-Philippe Guilpain


    Complément de Elwood
    Au fait pour J P GUILPAIN j'ai peut être une piste pour lui : pour le parchemin de la chambre de Léo, il ne comprend pas une phrase:"Le rire du silence sur la gamme d'en haut et dans ta main droite, une toile d'un mètre" il s'agit surement d'une allusion a l'écriture musicale car le "silence" est une unité musicale pour dire a l'instrument ou au chanteur de ne plus jouer ou chanter et pour l"main droite" cela se rapproche au piano car pour l'étude de cet instrument on divise le musicien en 2 parties : la main gauche(les graves) et la main droite(les aigus)...
    Quant a la mort de Murielle ce ne peut être qu'un meutre car comment est elle entrée dans cette crypte sans le poignard? Je veux dire que si le passage était ouvert quand elle est morte il serait sans doute resté ouvert avec le poignard dans l'encoche qui lui était réservé dans le pilier du milieu et on l'aurai forcément retrouvée un jour ou l'autre...

    Vue d'ensemble de l'histoire du Manoir de Mortevielle
    Le Manoir de Mortevielle

    Une lettre de Julia, une amie d’enfance, préoccupée, qui vous demande de la rejoindre au manoir. Arrivé sur les lieux, vous apprenez la mort de Julia, des suites d’une ambolie pulmonaire. C’est la tempête, il vous faut rester, comprendre les circonstances de sa mort, et la vraie raison de son appel.

    Julia était une femme d’un certain âge et son état de santé avait empiré, sa mort, bien que soudaine, n’est pas présentée comme suspecte en soi. Mais vous vous rendez vite compte que le mystère est ailleurs. A commencer par les relations houleuses et non-dits entre les différents membres de la famille.
    Mais le vrai mystère, c’est le secret des manuscrits, qui une fois révélé, vous mènera à la crypte du manoir. Là, un corps en décomposition, c’est celui de Murielle.

    Murielle, une amie très proche de Julia, avait disparu plus d’un an auparavant. C’est à la même époque que Léo, mari de Julia, avait soi-disant gagné une grosse somme d’argent aux courses.

    En réalité, Léo et Murielle avaient secrètement entrepris d’étudier les manuscrits du manoir, et avaient fini par découvrir la crypte cachée. Julia était bien au courant de leurs activités, ayant trouvé dans les affaires de Léo plusieurs objets mystérieux liés aux manuscrits, et elle avait naturellement fait le rapprochement entre ces activités et la disparition de Murielle. Mais c’est sur vous qu’elle devait comptait pour révéler ce mystère. Voyant son état de santé se détériorer, elle vous a appelé, après avoir pris la précaution de laisser des indices, des objets que Léo avait collectés dans le cadre de ses recherches, qu’elle a offert en cadeau aux personnes du manoir. Ces objets dispersés, ainsi que les manuscrits, que vous serez en mesure de retrouver, vous permettront d’accéder à votre tour à la crypte.

    L’enquête se termine sur la découverte de la crypte, mais beaucoup de questions restent en suspens. Le piège redoutable de la crypte laisse penser que Léo n’a pas tué Murielle, qu’il s’agît d’un accident, et sa version des événements semble très plausible. Il aurait laissé le corps dans la crypte, se serait emparé du trésor qui s’y trouvait, aurait inventé une histoire de somme d’argent gagnée aux courses, et aurait laissé croire à une disparition. Un acte répréhensible et condamnable, mais qui ne ferait pas de Léo un meurtrier. D’ailleurs, il ne vous a pas empêché d’avancer dans vos recherches, se déclarant ‘joueur’, ce qui laisse supposer qu’il ne se sentait pas menacé par la découverte de la vérité.
    Seulement, même si les apparences jouent en sa faveur, nous n’avons que sa parole. Rien ne prouve qu’il n’a pas tué Murielle dans le but de s’approprier la totalité du trésor. Et dans un tel cas, comment ne pas également suspecter son rôle dans la mort de Julia, qui avait commencé à mettre son nez dans ses affaires, bien déterminée à lever le voile sur la disparition de son amie Murielle.

    La réponse restera bien gardée par le Mur du Silence.

    Romain.

    Objetenir la liste des questions
    Précédemment, nous avons vu la liste des questions qu'il était possible de poser aux habitants du manoir, mais toutes les questions ne sont pas directement disponibles dès le début de l'aventure.
    Geezus a fait la liste des actions à réaliser pour disposer des questions supplémentaires.

    Julia
    La mort de Julia
    Les relations de Julia
    Un message de Julia
    L'héritage de Julia
    Derniers actes de Julia
    Les cadeaux de Julia ==> parler des derniers actes de Julia avec Bob, Eva, Ida, Luc ou Pat
    La chambre de Julia ==> tenter d'entrer dans la chambre de Julia sans la clé
    La photo chez Julia ==> regarder la photo dans la chambre de Julia
    Julia et vous...
    Les occupations de Léo
    Les occupations de Pat
    Les occupations de Guy
    Les occupations de Bob
    Les occupations d'Eva
    Les occupations de Luc
    Les occupations d'Ida
    Les occupations de Max
    Vos occupations
    Les relations de Léo
    Les relations de Pat
    Les relations de Guy
    Les relations de Bob
    Les relations d'Eva
    Les relations de Luc
    Les relations d'Ida
    Les relations de Max
    Vos relations
    Murielle ==> parler de la photo dans la chambre de Julia avec Eva, Guy, Ida ou Max OU parler de la photo du
    grenier avec Guy ou Max
    Les relations de Murielle ==> idem
    Murielle et vous ==> idem
    Disparition de Murielle ==> parler des relations de Murielle avec Léo
    Le mur du silence
    Les manuscrits ==> trouver un des parchemins
    Le blason ==> regarder le blason dans la salle à manger
    Le corps dans la crypte ==> trouver le corps dans la crypte
    Les gravures dans la cave ==> regarder les gravures dans la cave
    Le puits ==> aller devant le puits
    Les passages secrets ==> aller à la chapelle ET regarder les gravures dans la cave
    La chapelle ==> aller à la chapelle
    Les tableaux ==> regarder les tableaux au grenier
    La photo du grenier ==> trouver la photo au grenier

    Réponses aux questions
    Travail réalisé par Stéphane.

    Julia :
    Léo : Pardonnez-moi mais je préfère garder le silence.
    Pat : Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers.
    Guy : J'aimais beaucoup ma mère. Je regrette seulement qu'elle soit morte dans le manoir des Defranck.
    Eva : Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers.
    Bob : Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers.
    Luc : Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers.
    Ida : Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers.
    Max : Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers.

    La mort de Julia :
    Léo : Elle est morte d'une embolie pulmonaire, son état n'a fait qu'empirer de jour en jour.
    Pat : Madame Defranck est morte d'un coup de froid.
    Guy : Ma mère est morte soudainement, son état semblait pourtant s'améliorer.
    Eva : Elle est morte d'une embolie pulmonaire.
    Bob : Elle est morte d'une embolie pulmonaire.
    Luc : Elle est morte d'une embolie pulmonaire.
    Ida : Elle est morte d'une embolie pulmonaire.
    Max : Elle est morte d'une embolie pulmonaire.

    Les relations de Julia :
    Léo : Elle s'entendait bien avec tout le monde. Elle aimait beaucoup son fils. Quand à la relation belle-mère, belle-fille...
    Pat : À part sa famille, pas grand monde.
    Guy : À part Léo, elle avait de très bons rapport avec Max.
    Eva : À part sa famille, pas grand monde.
    Bob : À part sa famille, pas grand monde.
    Luc : À part sa famille, pas grand monde.
    Ida : Ah oui ! Je crois qu'elle a beaucoup regretté le départ de cette amie : Marielle, ou Mireille.
    Max : Bien que vos relations soient peu soutenues, Jérôme, elle vous portait toujours dans son cœur.

    Un message de Julia :
    Léo : Non, rien.
    Pat : Non, rien.
    Guy : Non, rien.
    Eva : Non, pas que je sache.
    Bob : Non, pas que je sache.
    Luc : Non, pas que je sache.
    Ida : Non, pas que je sache.
    Max : Non, rien.

    L'héritage de Julia :
    Léo : J'ai connu Julia en achetant le manoir, c'était son seul bien. Mais toute ma fortune était la sienne.
    Pat : Je crois que toute sa fortune venait de Léo. Alors pfuuut !
    Guy : Si ce n'est que quelques objets personnels, je crois qu'elle n'avait plus rien à elle.
    Eva : Je crois que toute sa fortune venait de Léo. Alors pfuuut !
    Bob : Je crois que toute sa fortune venait de Léo. Alors pfuuut !
    Luc : Je crois que toute sa fortune venait de Léo. Alors pfuuut !
    Ida : Je crois que toute sa fortune venait de Léo. Alors pfuuut !
    Max : Si ce n'est que quelques objets personnels, je crois qu'elle n'avait plus rien à elle.

    Derniers actes de Julia :
    Léo : Ça a été très rapide et elle n'a pas eu le temps de prendre des dispositions particulières.
    Pat : Son dernier présent m'a surpris.
    Guy : Ça a été très rapide et elle n'a pas eu le temps de prendre des dispositions particulières.
    Eva : Son dernier présent m'a surpris.
    Bob : Son dernier présent m'a surpris.
    Luc : Son dernier présent m'a surpris.
    Ida : J'ai été très heureuse qu'elle m'offre sa bible reliée.
    Max : À part la lettre que j'ai posté pour vous, rien de bien important.

    Les cadeaux de Julia :
    Léo : Quels cadeaux ?
    Pat : Et bien oui comme tout le monde je crois.
    Guy : Quels cadeaux ?
    Eva : Et bien oui comme tout le monde je crois.
    Bob : Un poignard.
    Luc : Oui, j'ai eu un cadeau. Ma femme a même eu une bible.
    Ida : Et bien oui comme tout le monde je crois.
    Max : Un chandelier.

    La chambre de Julia :
    Léo : J'ai fermé sa chambre et j'aimerais qu'il en soit ainsi un certain temps.
    Pat : Si la chambre est fermée, demandez à Léo.
    Guy : Si la chambre est fermée, demandez à Léo.
    Eva : Si la chambre est fermée, demandez à Léo.
    Bob : Si la chambre est fermée, demandez à Léo.
    Luc : Si la chambre est fermée, demandez à Léo.
    Ida : Si la chambre est fermée, demandez à Léo.
    Max : Si la chambre est fermée, demandez à Léo.

    La photo chez Julia :
    Léo : De quel droit avez-vous pénétré dans la chambre de ma femme ?
    Pat : Je ne me rappelle pas.
    Guy : C'est Murielle. C'est moi qui l'ai prise. Et d'ailleurs, elle est tirée à l'envers.
    Eva : C'est sans doute la photo de Murielle avec le filleul du Julia.
    Bob : Je ne me rappelle pas.
    Luc : Je ne me rappelle pas.
    Ida : C'est sans doute la photo du Murielle avec le filleul de Julia.
    Max : C'est sans doute la photo du Murielle avec le filleul de Julia.

    Julia et vous :
    Léo : Je l'aimais autant que je l'aimais, je crois.
    Pat : Vous savez ce que c'est, les relations familiales.
    Guy : Je l'aimais autant que je l'aimais, je crois.
    Eva : Vous savez ce que c'est, les relations familiales.
    Bob : Vous savez ce que c'est, les relations familiales.
    Luc : Vous savez ce que c'est, les relations familiales.
    Ida : Vous savez ce que c'est, les relations familiales.
    Max : Durant toutes ces années, je ne l'ai jamais servi à contrecœur.

    Les occupations de Léo :
    Léo : C'est une région qui a un passé chargé et j'ai largement de quoi m'occuper. Et puis j'aime beaucoup les chevaux.
    Pat : C'est un passionné d'histoire et un joueur invétéré. D'ailleurs, voici un an, il a gagné une grosse somme.
    Guy : C'est un passionné d'histoire et un joueur invétéré. D'ailleurs, voici un an, il a gagné une grosse somme.
    Eva : C'est un passionné d'histoire et un joueur invétéré. D'ailleurs, voici un an, il a gagné une grosse somme.
    Bob : Il a déjà beaucoup à faire avec la gestion et l'entretien du manoir.
    Luc : Il a déjà beaucoup à faire avec la gestion et l'entretien du manoir.
    Ida : Il a déjà beaucoup à faire avec la gestion et l'entretien du manoir.
    Max : Il a déjà beaucoup à faire avec la gestion et l'entretien du manoir.

    Les occupations de Pat :
    Léo : C'est un homme dynamique qui a réussit dans le parfum.
    Pat : Je suis PDG d'une petite société de parfum, mais quand je suis ici je me repose.
    Guy : Lui, c'est un arriviste véreux ! Les parfums ont dû lui endormir son bon sens. D'ailleurs ici, il passe ses soirées dans sa chambre.
    Eva : C'est un homme dynamique qui a réussit dans le parfum.
    Bob : Lui, c'est un arriviste véreux ! Les parfums ont dû lui endormir son bon sens. D'ailleurs ici, il passe ses soirées dans sa chambre.
    Luc : Lui, c'est un arriviste véreux ! Les parfums ont dû lui endormir son bon sens. D'ailleurs ici, il passe ses soirées dans sa chambre.
    Ida : Ce sont ses affaires !
    Max : C'est un homme dynamique qui a réussit dans le parfum.

    Les occupations de Guy :
    Léo : Ce sont ses affaires !
    Pat : Ce sont ses affaires !
    Guy : J'ai été très préoccupé par la santé de ma mère, et maintenant je n'ai plus goût à rien.
    Eva : Il aurait mieux fait de s'occuper un peu plus de moi et un peu moins de sa mère.
    Bob : Il n'a pas trop de chance en ce moment bien que ses affaires soient satisfaisantes.
    Luc : Ce sont ses affaires !
    Ida : Il n'a pas trop de chance en ce moment bien que ses affaires soient satisfaisantes.
    Max : ce sont ses affaires !

    Les occupations de Bob :
    Léo : Ah oui ? Il a des occupations ? Il ferait mieux de s'en occuper alors !
    Pat : Ah oui ? Il a des occupations ? Il ferait mieux de s'en occuper alors !
    Guy : Lui et Pat sont associés. Je crois que ça ne va pas trop mal.
    Eva : Lui et Pat sont associés. Je crois que ça ne va pas trop mal.
    Bob : Je travaille avec Pat mais ça ne va pas très fort en ce moment.
    Luc : ce sont ses affaires !
    Ida : Lui et Pat sont associés. Je crois que ça ne va pas trop mal.
    Max : Ce sont ses affaires !

    Les occupations d'Eva :
    Léo : Mais ? Vous n'avez pas encore découvert son occupation principale ?
    Pat : Elle est décoratrice et a beaucoup de goût. D'ailleurs elle est toujours très bien habillée.
    Guy : Oh ça ! Je lui fais confiance ! Elle sait s'occuper.
    Eva : Je m'occupe de moi et c'est déjà beaucoup. Et vous ?
    Bob : Ce sont ses affaires !
    Luc : Elle est décoratrice et a beaucoup de goût. D'ailleurs elle est toujours très bien habillée.
    Ida : Mais ? Vous n'avez pas encore découvert son occupation principale ?
    Max : Mais ? Vous n'avez pas encore découvert son occupation principale ?

    Les occupations de Luc :
    Léo : Ce sont ses affaires !
    Pat : Les bijoux.
    Guy : Je ne sais pas, mais j'aimerais qu'il s'occupe un peu moins de ses affaires.
    Eva : Les bijoux.
    Bob : Les bijoux.
    Luc : Si les bijoux vous intéressent, j'ai quelques affaires intéressantes à saisir rapidement.
    Ida : Les bijoux.
    Max : Ce sont ses affaires.

    Les occupations d'Ida :
    Léo : Une femme comme il y en a plus. Elle s'intéresse à tout.
    Pat : Ce sont ses affaires.
    Guy : Une femme comme il y en a plus. Elle s'intéresse à tout.
    Eva : Elle n'a sûrement pas des occupations très épanouissantes.
    Bob : Ce sont ses affaires.
    Luc : Elle pourrait rester sans rien faire. Mais non ! Elle coud, elle lit.
    Ida : Quand on est une femme d'intérieur, on trouve toujours de quoi s'occuper.
    Max : Elle n'a sûrement pas des occupations épanouissantes.

    Les occupations de Max :
    Léo : Je ne sais pas comment il s'y prend pour tout faire. C'est merveilleux.
    Pat : Je ne sais pas comment il s'y prend pour tout faire. C'est merveilleux.
    Guy : Il en ferait plus s'il s'occupait moins des ragots et de la bouteille.
    Eva : Il en ferait plus s'il s'occupait moins des ragots et de la bouteille.
    Bob : Je ne sais pas comment il s'y prend pour tout faire. C'est merveilleux.
    Luc : Il en ferait plus s'il s'occupait moins des ragots et de la bouteille.
    Ida : Je ne sais pas comment il s'y prend pour tout faire. C'est merveilleux.
    Max : Entre la cuisine et le ménage, je n'ai pas beaucoup de temps à vous accorder.

    Les relations de Léo :
    Léo : Je suis très indépendant. Tant qu'on s'occupe pas de mes affaires, pas de problème.
    Pat : Je crois qu'il s'entend bien avec tout le monde, mise à part avec Guy peut-être.
    Guy : C'est un égoïste. Je me demande si il aime autre chose que ses chevaux et ses grimoires.
    Eva : Je crois qu'il s'entend bien avec tout le monde, mise à part avec Guy peut-être.
    Bob : C'est un homme de caractère, il faut savoir le prendre.
    Luc : C'est un homme de caractère, il faut savoir le prendre.
    Ida : C'est un homme de caractère, il faut savoir le prendre.
    Max : C'est un homme de caractère, il faut savoir le prendre.

    Les relations de Pat :
    Léo : C'est un homme d'affaire débrouillard. Il nage parfois à contre courant mais il s'en sortira toujours.
    Pat : Les affaires sont les affaires. Quand à la famille, je la laisse pour ce qu'elle est.
    Guy : Relations ? Relations amicales ? Relations financières sans doute.
    Eva : Moi je n'ai rien à lui reprocher.
    Bob : Relations ? Relations amicales ? Relations financières sans doute.
    Luc : C'est un homme d'affaire débrouillard. Il nage parfois à contre courant mais il s'en sortira toujours.
    Ida : C'est un homme d'affaire débrouillard. Il nage parfois à contre courant mais il s'en sortira toujours.
    Max : C'est un homme d'affaire débrouillard. Il nage parfois à contre courant mais il s'en sortira toujours.

    Les relations de Guy :
    Léo : A l'inverse de sa mère, c'est une personne très renfermée ! Alors, question relation...
    Pat : A l'inverse de sa mère, c'est une personne très renfermée ! Alors, question relation...
    Guy : Ils m'ennuient tous. .. Non ! Ce n'est même pas ça... quoique certains...
    Eva : Ses relations amoureuses, c'est terminé. Ses relations avec moi, pas vraiment commencés. Quand aux autres, je ne suis pas les autres.
    Bob : Il doit faire sans doute beaucoup d'efforts pour rester agréable malgré ses ennuis.
    Luc : A l'inverse de sa mère, c'est une personne très renfermée ! Alors, question relation...
    Ida : Il doit faire sans doute beaucoup d'efforts pour rester agréable malgré ses ennuis.
    Max : Il doit faire sans doute beaucoup d'efforts pour rester agréable malgré ses ennuis.

    Les relations de Bob :
    Léo : Il ne suffit pas d'avoir un peu d'argent et d'être beau parleur pour plaire à tout le monde.
    Pat : Il ne suffit pas d'avoir un peu d'argent et d'être beau parleur pour plaire à tout le monde.
    Guy : Sans histoires... C'est quelqu'un d'agréable et généreux. De plus, il ne manque pas d'humour.
    Eva : Sans histoires... C'est quelqu'un d'agréable et généreux. De plus, il ne manque pas d'humour.
    Bob : J'aime bien tout le monde tant qu'on ne m'escroque pas.
    Luc : Sans histoires... C'est quelqu'un d'agréable et généreux. De plus, il ne manque pas d'humour.
    Ida : Moi, je n'ai rien à lui reprocher.
    Max : Moi, je n'ai rien à lui reprocher.

    Les relation d'Eva :
    Léo : Moi, je n'ai rien à lui reprocher.
    Pat : Elle est très vivante ! Elle ne s'embarrasse pas de préjugés stupides.
    Guy : C'est pour un rendez-vous ?
    Eva : Actuellement, je m'entends bien avec tout le monde. Mais ici, je ne vais pas m'étendre sur me sujet.
    Bob : Elle est très vivante ! Elle ne s'embarrasse pas de préjugés stupides.
    Luc : Elle est très vivante ! Elle ne s'embarrasse pas de préjugés stupides.
    Ida : Beau plumage mais ça ne vole pas haut... Parlez-en à son mari.
    Max : Beau plumage mais ça ne vole pas haut... Parlez-en à son mari.

    Les relations de Luc :
    Léo : La seule valeur sûre chez lui, c'est ses bijoux et sa femme, mais ça il ne s'en rend pas compte.
    Pat : C'est quelqu'un d'intéressant. De pas toujours facile à comprendre, mais qui mérite le détour.
    Guy : La seule valeur sûre chez lui, c'est ses bijoux et sa femme, mais ça il ne s'en rend pas compte.
    Eva : C'est quelqu'un d'intéressant. De pas toujours facile à comprendre, mais qui mérite le détour.
    Bob : Moi je n'ai rien à lui reprocher.
    Luc : Dans mon travail, on côtoie surtout des belles femmes et des truands.
    Ida : C'est quelqu'un d'intéressant. De pas toujours facile à comprendre, mais qui mérite le détour.
    Max : La seule valeur sûre chez lui, c'est ses bijoux et sa femme, mais ça il ne s'en rend pas compte.

    Les relations d'Ida :
    Léo : Pour ne pas s'entendre avec elle, il faut y mettre de la mauvaise volonté.
    Pat : C'est entre nous, mais voyez, quand je parle avec elle, je me sens vite à l'étroit.
    Guy : Pour ne pas s'entendre avec elle, il faut y mettre de la mauvaise volonté.
    Eva : C'est entre nous, mais voyez, quand je parle avec elle, je me sens vite à l'étroit.
    Bob : Moi, je n'ai rien à lui reprocher.
    Luc : Pour ne pas s'entendre avec elle, il faut y mettre de la mauvaise volonté.
    Ida : Je ne déteste personne, mais j'aime les choses et les gens quand ils sont à leur place.
    Max : Pour ne pas s'entendre avec elle, il faut y mettre de la mauvaise volonté.

    Les relations de Max :
    Léo : Je ne connais pas le fond de sa pensée, mais c'est quelqu'un de toujours très correct et impeccable.
    Pat : Je ne connais pas le fond de sa pensée, mais c'est quelqu'un de toujours très correct et impeccable.
    Guy : C'est un hypocrite, un larbin ! Personnellement, je ne lui fais pas confiance.
    Eva : C'est un hypocrite, un larbin ! Personnellement, je ne lui fais pas confiance.
    Bob : Je ne connais pas le fond de sa pensée, mais c'est quelqu'un de toujours très correct et impeccable.
    Luc : C'est un hypocrite, un larbin ! Personnellement, je ne lui fais pas confiance.
    Ida : Je ne connais pas le fond de sa pensée, mais c'est quelqu'un de toujours très correct et impeccable.
    Max : Vous savez dans le métier, on entend tout et on ne retient rien, et le service est bien fait.

    Murielle :
    Léo : Murielle a été la dame de compagnie de Julia.
    Pat : Murielle a été la dame de compagnie de Julia.
    Guy : C'était plus qu'une amie pour ma mère. En ce moment, j'aurais aimé qu'elle soit à me côtés.
    Eva : Murielle a été la dame de compagnie de Julia.
    Bob : C'était une personne qui a vécu au manoir il y a un an, peut-être plus.
    Luc : Murielle a été la dame de compagnie de Julia.
    Ida : C'était une personne qui a vécu au manoir il y a un an, peut-être plus.
    Max : Murielle a été la dame de compagnie de Julia.

    Les relations de Murielle :
    Léo : C'était une femme très cultivée. Son brusque départ il y a un an m'a surpris et beaucoup chagriné.
    Pat : Elle partageait avec Léo sa passion de l'histoire et de la région.
    Guy : Elle partageait avec Léo sa passion de l'histoire et de la région.
    Eva : Elle aussi faisait des recherches, mais Guy qui la connaît mieux que tout le monde vous en dira davantage.
    Bob : Je crois que tout le monde l'aimait bien.
    Luc : Elle partageait avec Léo sa passion de l'histoire et de la région.
    Ida : Je crois que tout le monde l'aimait bien.
    Max : Je crois que tout le monde l'aimait bien.

    Murielle et vous :
    Léo : Elle avait une grande connaissance historique, et la consulter était très enrichissant.
    Pat : Elle était très charmante, mais elle était surtout la dame de compagnie de Julia.
    Guy : C'est la seule femme vraiment intéressante que j'ai rencontré.
    Eva : Je me suis toujours demandé ce que certains pouvait lui trouver.
    Bob : Vous savez, je la connaissais assez peu.
    Luc : Vous savez, je la connaissais assez peu.
    Ida : Vous savez, je la connaissais assez peu.
    Max : Elle était très charmante, mais elle était surtout la dame de compagnie de Julia.

    La disparition de Murielle :
    Léo : Les derniers temps, elle parlait d'un voyage et puis...
    Pat : Il y a un peu plus d'un an, un soir, elle a décidé de partir.
    Guy : Il y a un peu plus d'un an, un soir, elle a décidé de partir.
    Eva : Il y a un peu plus d'un an, un soir, elle a décidé de partir.
    Bob : De toute façon, elle n'était pas faite pour vivre ici.
    Luc : Il y a un peu plus d'un an, un soir, elle a décidé de partir.
    Ida : De toute façon, elle n'était pas faite pour vivre ici.
    Max : Les derniers temps, elle parlait d'un voyage et puis...

    Le mur du silence :
    Léo : Les vieux appelaient ainsi la chaîne de montagne qui se dresse au pied du manoir.
    Pat : C'est le massif montagneux que l'on aperçoit devant la maison.
    Guy : Je n'en sais rien.
    Eva : Je n'en sais rien.
    Bob : Je n'en sais rien.
    Luc : Je n'en sais rien.
    Ida : Je n'en sais rien.
    Max : C'est le massif montagneux que l'on aperçoit devant la maison.

    Les manuscrits :
    Léo : Vous êtes bien curieux, c'est sans valeur.
    Pat : Grimoires, parchemins et manuscrits, c'est le domaine de Léo.
    Guy : Grimoires, parchemins et manuscrits, c'est le domaine de Léo.
    Eva : Grimoires, parchemins et manuscrits, c'est le domaine de Léo.
    Bob : Grimoires, parchemins et manuscrits, c'est le domaine de Léo.
    Luc : Grimoires, parchemins et manuscrits, c'est le domaine de Léo.
    Ida : Grimoires, parchemins et manuscrits, c'est le domaine de Léo.
    Max : Grimoires, parchemins et manuscrits, c'est le domaine de Léo.

    Le blason :
    Léo : Dommage que la devise soit manquante.
    Pat : Dommage que la devise soit manquante.
    Guy : Dommage que la devise soit manquante.
    Eva : C'est très beau et très vieux.
    Bob : C'est très beau et très vieux.
    Luc : C'est très beau et très vieux.
    Ida : C'est très beau et très vieux.
    Max : Dommage que la devise soit manquante.

    Le corps dans la crypte :
    Léo : Quoi ? Quel corps ? Quelle crypte ?
    Pat : Quoi ? Quel corps ? Quelle crypte ?
    Guy : Quoi ? Quel corps ? Quelle crypte ?
    Eva : Quoi ? Quel corps ? Quelle crypte ?
    Bob : Quoi ? Quel corps ? Quelle crypte ?
    Luc : Quoi ? Quel corps ? Quelle crypte ?
    Ida : Quoi ? Quel corps ? Quelle crypte ?
    Max : Quoi ? Quel corps ? Quelle crypte ?

    Les gravures dans la cave
    Léo : Même par ce temps vous avez déniché un soleil.
    Pat : D'après Léo, il semblerait que les lunes soient plus récentes.
    Guy : D'après Léo, il semblerait que les lunes soient plus récentes.
    Eva : Tiens ! C'est un endroit que je n'ai jamais visité.
    Bob : Tiens ! C'est un endroit que je n'ai jamais visité.
    Luc : Tiens ! C'est un endroit que je n'ai jamais visité.
    Ida : Tiens ! C'est un endroit que je n'ai jamais visité.
    Max : D'après Léo, il semblerait que les lunes soient plus récentes.

    Le puits :
    Léo : Profonds et inquiétant : le progrès a du bon.
    Pat : Profonds et inquiétant : le progrès a du bon.
    Guy : Profonds et inquiétant : le progrès a du bon.
    Eva : Profonds et inquiétant : le progrès a du bon.
    Bob : Profonds et inquiétant : le progrès a du bon.
    Luc : Profonds et inquiétant : le progrès a du bon.
    Ida : Profonds et inquiétant : le progrès a du bon.
    Max : Profonds et inquiétant : le progrès a du bon.

    Les passages secrets :
    Léo : S'il y en a , je n'en ai jamais trouvé.
    Pat : Bien sûr ! Et des fantômes aussi !
    Guy : Bien sûr ! Et des fantômes aussi !
    Eva : Bien sûr ! Et des fantômes aussi !
    Bob : Bien sûr ! Et des fantômes aussi !
    Luc : Bien sûr ! Et des fantômes aussi !
    Ida : Bien sûr ! Et des fantômes aussi !
    Max : Bien sûr ! Et des fantômes aussi !

    La chapelle :
    Léo : C'est la plus vielle de la région. Elle date du douzième siècle.
    Pat : Elle fut légèrement restaurée après la révolution.
    Guy : Elle fut légèrement restaurée après la révolution.
    Eva : Elle fut légèrement restaurée après la révolution.
    Bob : C'est la plus vielle de la région. Elle date du douzième siècle.
    Luc : C'est la plus vielle de la région. Elle date du douzième siècle.
    Ida : C'est la plus vielle de la région. Elle date du douzième siècle.
    Max : Elle fut légèrement restaurée après la révolution.

    Les tableaux :
    Léo : Julia aimait beaucoup la peinture.
    Pat : Ils ont différents styles mais n'ont pas tous une grande valeur.
    Guy : Ils ont différents styles mais n'ont pas tous une grande valeur.
    Eva : Ils ont différents styles mais n'ont pas tous une grande valeur.
    Bob : Julia aimait beaucoup la peinture.
    Luc : Julia aimait beaucoup la peinture.
    Ida : Julia aimait beaucoup la peinture.
    Max : Ils ont différents styles mais n'ont pas tous une grande valeur.

    La photo du grenier :
    Léo : Vous avez un don de double vue où un passe-partout ?
    Pat : Je n'ai jamais été fouiller dans le grenier.
    Guy : C'est le portrait d'un jeune fille : c'est Murielle.
    Eva : Je n'ai jamais été fouiller dans le grenier.
    Bob : Je n'ai jamais été fouiller dans le grenier.
    Luc : Je n'ai jamais été fouiller dans le grenier.
    Ida : Je n'ai jamais été fouiller dans le grenier.
    Max : C'est le portrait d'un jeune fille : c'est Murielle.

    Vous pourrez trouver des solutions plus complètes pour ce jeu dans la section documents

      © 2000-2020   -   Mentions légales