abandonware.org

  • Liste des jeux
  • Rubriques
  • Les documents
  • Les utilitaires
  • La société
  • L'équipe Lankhor
  • La société Corélane
  • Forum
  • Livre d'or
  • Liens
  • FAQ
  • Historique
  • Cartes Virtuelles
  • BDs & Dessins
  • Les donateurs
  • Les ouvrages
  • La société Lankhor
    Présentation   |   Anecdotes   |   Images   |   Documents

    Historique
    Au départ, Jean-Luc Langlois et sa soeur Béatrice travaillaient en tant que développeurs pour l'éditeur Pyramide, tout comme Bruno Gourier. Les Langlois, n'étaient guère attachés à l'éditeur Pyramide, suite à une décision prise par ce dernier concernant leur jeu Wanderer sans les consulter.
    Bruno Gourier avait réalisé le jeu le Manoir de Mortevielle et les Langlois s'associèrent à lui et apportèrent au jeu une grande valeur ajoutée à l'aide de la synthèse vocale. Ce jeu fut le premier jeu réalisé et édité par la société Lankhor.
    Lankhor fut ainsi créé en 1987 de la fusion de deux sociétés : Kyilkhor Création et Béatrice & Jean-Luc Langlois.

    A sa création, la société Lankhor est un développeur de jeux vidéo (Manoir de Mortevielle, Maupiti Island, etc.), ainsi qu'un éditeur de jeux vidéo qui distribue des jeux réalisés par des auteurs indépendants.
    Dans les années suivants sa création, Lankhor propose des programmes assez variés, allant de l'enquête policière, au jeu d'aventure, au jeu d'action, au jeu éducatif, etc. La société Lankhor publie des jeux sur de nombreux supports : Amstrad, Atari, Amiga et PC.
    Plusieurs jeux publiés par Lankhor reçoivent de bonnes appréciations de la part de la presse de l'époque.
    L'année 1990 marque une étape importante pour la société Lankhor, car ils sont rejoints par Daniel Macré qui est l'auteur de Vroom. Le Vroom développé par Lankhor rencontrera un grand succès.
    Il est décidé que Lankhor sera dirigé par Jean-Luc Langlois (directeur technique et fondateur), et par Daniel Macré (gérant).

    A partir des années 1993, la société Lankhor trébuche fortement sur le jeu Black Sect qui s'avère être un flop (seulement quelques centaines de ventes pour un jeu). Les pertes financières liées à ce jeu vont quasiment réduire à néant les bénéfices liés aux bonnes ventes de Vroom. Lankhor va être obligé de stopper certains développements de jeux et à revoir sa stratégie.
    A partir de ce moment, Lankhor devient uniquement un studio de développement qui réalisa notamment quelques jeux sur Megadrive.
    Bruno GOURIER quitte Lankhor en 1994.

    Lankhor se concentre autour d'une équipe réduite concentrée sur un projet de lunettes 3D pour ordinateurs PC (à l'époque, la réalité virtuelle est à la mode). Lankhor est en pourpalers avec Logitech pour une technologie de lunettes 3D. En 1996, Logitech se retire des négociations. Finalement, les lunettes 3D de Lankhor ne seront jamais commercialisées.

    C'est en 1997 que Lankhor fait son grand retour, en tant que développeur pour l'éditeur britanique Eidos Interactive. La société est à présent dirigée par Daniel Macré. Le contrat signé avec Eidos est d'une durée de 3 ans durant lesquelles Lankhor développe 2 jeux de Formule 1. La société Lankhor étant moyennement satisfait de sa collaboration avec Eidos, elle décide de se chercher un autre éditeur.
    Pendant un temps, il était prévu que Lankhor développe des jeux pour Cryo mais cela ne se fera finalement pas.
    Lankhor décide à partir de l'an 2000 de s'associer avec l'éditeur français Microïds, pour lequel il développera 2 jeux. La société Lankhor avait d'autres projets de jeux vidéo (Sukiya 3D par exemple) mais Microïds les refuse quasiment tous. Durant cette période, Lankhor développe exclusivement pour PC et PSX.

    En fin d'année 2000, la société Lankhor a eu un important contrat d'annulé avec une société japonaise, ce qui l'a mise dans une situation financière très difficile. Le nombre d'employés de Lankhor dû alors passer de 25 à 8. Hélas, cette situation ne pourra pas être redressée.
    La société Lankhor a finalement fermé ses portes le 31 décembre 2001.

    Après la fermeture de la société, une partie de l'équipe avait envisagé de reformer un studio de développement, mais cela n'a pas pu se faire notamment à cause d'une conjoncture très mauvaise (le secteur du jeu vidéo était en crise). Maintenant, la majorité des anciens de Lankhor ont fait le deuil de la société et souhaitent passer à autre chose (et souvent dans un domaine autre que le jeu vidéo).
    Il est donc extrêmement improbable que Lankhor réapparaisse un jour. Dommage...

    Remarque de Bruno GOURIER
    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ton analyse du changement d'orientation dû à l'échec de Black Sect. C'est plutôt la politique de développement et la politique commerciale de la société dans son ensemble qu'il faudrait accuser.
    Peut-être que si la société avait continué à développer des jeux d'aventures et éducatifs (Lankhor ayant un grand savoir faire dans ce type de jeux), Lankhor serait toujours en vie aujourd'hui.

    Info supplémentaire
    Date de création : 1987
    Date de fermeture : décembre 2001
    Nombre de jeux édités ou réalisés : Environ 40
    Page web : http://www.lankhor.net/lankhorofficiel/

      © 2000-2016   -   Mentions légales